Une belle soirée de voeux

C’est une soirée riche en émotion qui a eu lieu à la salle des fêtes ce mercredi 13 janvier avec la traditionnelle cérémonie des voeux du Maire à la population.

Riche en émotion d’abord, en raison du discours du Maire, qui fut l’occasion de revenir sur la sinistre année 2015 et sur les actes d’une barbarie inouïe qui accompagnèrent son démarrage et sa fin. Retraçant ces tristes évènements, le Maire a félicité forces de l’ordre et pompiers pour le travail difficile accompli notamment en ces occasions et lancé un appel : « résistons collectivement à la haine et à la violence. Refusons, l’inacceptable. C’est en portant des idéaux que nous faisons reculer les ténèbres. La solidarité, la fraternité et la diversité doivent primer sur les logiques de repli, de stigmatisation et de division. »

"Il nous faut partout continuer à cultiver le vivre ensemble. Etre unis pour emander plus de République, de l'emploi, plus de services publics ainsi que des politiques culturelles, éducatives et sportives ambitieuses."

« Il nous faut partout continuer à cultiver le vivre ensemble. Etre unis pour emander plus de République, de l’emploi, plus de services publics ainsi que des politiques culturelles, éducatives et sportives ambitieuses. »

A Hatrize, heureusement, 2015 fut toutefois émaillée de quelques beaux moments, comme lorsque fut inauguré l’espace public relais du Moulin ou quand le fête interassociative « ski’s pass à Hatrize » ou les concerts des Festi d’été y résonnèrent ; ou plus récemment encore, avec le spectacle humoristique de Lobo et Mie et la soirée « mémoire du moulin », portée par Bernard Caillard, qui firent tous deux « salle comble ».

L'assistance, très fournie, écoute attentivement le discours du Maire.

L’assistance, très fournie, écoute attentivement le discours du Maire.

Relevant que 2016 ne s’annonçait pas sous les meilleurs auspices, il a expliqué les difficultés auxquelles les collectivités en général, et notre village ou notre communauté de communes en particulier, étaient confrontés du fait des ponctions incessantes de l’Etat sur les dotations qui leurs reviennent et de la chute des subventions. Il a toutefois ajouté que, malgré ces difficultés, les communes du secteur, unies dans le Pays du bassin de Briey, réussissent à travailler ensemble et à faire naître de beaux projets pour les populations du bassin. Ciblant plus précisément encore Hatrize, il a rappelé que la municipalité continue à agir pour le prolongement de la piste cyclable des berges de l’Orne jusque chez nous : « Les circulations douces sont l’avenir des circulations, la population les apprécie et les utilise. C’est écologique, bon pour la santé et le développement touristique. »

Il a aussi expliqué que la pose d’un nouvel enrobé à froid sur la RD136 dans la traverse d’Hatrize interviendrait au printemps. Une opération qui pourrait être complétée par la création d’un rond-point au croisement des deux routes départementales vers Jarny et Briey. La décision finale est en attente…

Autre annonce, celle du démarrage, au printemps prochain de travaux de maintenance du viaduc autoroutier par la Sanef, ce qui devrait malheureusement entrainer une fermeture temporaire de la rue des Quintières en extrémité.

Une nouvelle plus réjouissante est celle de la venue de la chorale Ad Libitum dans notre église pour un concert exceptionnel, le 5 mars prochain. A cette occasion, le Maire a rappelé que « la culture, c’est une pièce maîtresse de notre action pour la Liberté. Nous voulons promouvoir le spectacle vivant, la création, l’artiste, l’art et le geste créateur, contribuer à garantir à chacune et à chacun, le droit à l’émancipation par la culture et l’éducation. »

Avant de clôturer son propos par des voeux de bonheur et de paix pour tous les hatriziens, le Maire a marqué un temps pour dire son émotion devant la condamnation, le jour même, à une peine de prison pour les syndicalistes de Goodyear qui avaient retenus les dirigeants de leur entreprise au moment d’un mouvement social. Trouvant cette décision profondément injuste et irrespectueuse des droits des travailleurs en général et des représentants syndicaux en particulier, le Maire a affirmé sa solidarité en direction des condamnés. 

Jean-Pierre Minella, le vice-président du Conseil Départemental et président de la CCPO, a lui aussi insisté sur les difficultés faites aux collectivités locales avant de souhaiter le meilleur à notre population.

Jean-Pierre Minella, le vice-président du Conseil Départemental et président de la CCPO, a lui aussi insisté sur les difficultés faites aux collectivités locales avant de souhaiter le meilleur à notre population.

Emotion encore, quelques minutes plus tard, au moment de remettre la médaille d’honneur régionale, départementale et communale à Gérard Hypolite en reconnaissance de ses plus de vingt années d’engagement au service de l’intérêt général et de notre commune plus précisément. Rappelons que Gérard Hypolite a effectué son premier mandat municipal de 1995 à 2001, aux côtés de M. Magar qui était alors maire. Il prit alors une part active à la reconversion de l’ancienne boulangerie en structure d’activité multi-services avec logements. Devenu maire de 2001 à 2008, il s’attela notamment à la réalisation du Plan Local d’Urbanisme, à la naissance du lotissement du clos-sous-Vallières, au relogement des gendarmes du peloton d’autoroute et à la création de 10 logements locatifs MMH, ou encore à l’implantation d’une crèche à Hatrize en lien avec la CCPO. Décidant de ne pas repostuler pour les fonctions de Maire en 2008, Gérard a toutefois souhaité demeurer dans l’équipe municipale où il est toujours très actif et représente notamment la commune en tant que vice-président au SIRTOM.

Gérard Hypolite reçoit a médaille d'argent d'honneur régionale, départementale et communale.

Gérard Hypolite reçoit a médaille d’argent d’honneur régionale, départementale et communale.

Manuela Ribeiro, la conseillère départementale de notre canton, et André Corzani, le vice-président du Département, ont a leur tour féliciter chaleureusement Bernard Hypolite pour son engagement de plus de 20 ans au service de notre village.

Manuela Ribeiro, la conseillère départementale de notre canton, et André Corzani, le vice-président du Département, ont a leur tour féliciter chaleureusement Bernard Hypolite pour son engagement de plus de 20 ans au service de notre village.

Un hommage a également été rendu à Françoise, son épouse, qui l’a toujours soutenu.

Prenant à son tour la parole, Gérard Hypolite a rappelé que son épouse et lui étaient arrivés à Hatrize en 1983 et qu’ils craignaient alors de ne pas bien s’insérer dans le village en raison de la situation géographique de leur maison, légèrement à l’écart. Il n’en fut rien et c’est ce qui lui permis très vite de s’investir dans la vie municipale dans ce village pour lequel il a dit tout son amour.

Accompagné de son épouse Françoise, Gérard Hypolite a dit tout son amour à Hatrize.

Accompagné de son épouse Françoise, Gérard Hypolite a dit tout son amour à Hatrize.

Les discours étant achevés, les convives ont été invités à partager le verre de l’amitié accompagné du très beau buffet confectionné par une hatrizienne : Maria.

DSCF4345