Hatrize au coeur du centenaire de la guerre de 1914-1918

Dans le cadre des commémorations du 11 novembre et du centenaire de la guerre de 14-18, la municipalité vous propose des rendez-vous historiques et culturels de grande qualité. Des moments à ne pas manquer. 

Le 11 novembre tout d’abord. En lien avec l’association des Anciens Combattants, nous vous proposons de participer à la traditionnelle célébration de l’Armistice du 11 novembre 1914. Rassemblement prévu dès 10h30 devant la Mairie, pour se rendre au monument aux Morts où aura lieu la cérémonie officielle.

AFFICHE Au Front

Puis, vendredi 14 novembre prochain, salle Jacques Prévert, à partir de 20h30, c’est à une évocation de la guerre en chansons que vous pourrez participer avec le spectacle « Au Front 1914-2014 » (Denis Graziani chante Ferrat, Ferré, Brel, Piaf, Trenet…).

Si le Centenaire de 1914-1918 est au centre de ce voyage musical dans le temps, les chansons sur 1870-1871 ouvrent le spectacle et celles sur 1939-1945 en constitueront la troisième partie. Trois fronts qui ont marqué douloureusement le destin de la France et en particulier celui du département de la Moselle et de l’Alsace, contraints de subir 2 annexions. Les générations qui nous ont précédés ont eu à souffrir de ces guerres.

Hommage leur soit rendu à travers cette vingtaine de chansons dont certaines appartiennent à leurs époques respectives. Le programme qui est très varié comprend une pléiade d’auteurs et compositeurs connus tels que Jean Ferrat, Jacques Brel, Léo Ferré, Louis Aragon, Jean-Baptiste Clément, Eugène Pottier, Arthur Rimbaud, Paul Eluard, Guillaume Apollinaire, Montéhus, Joseph Kosma ou encore Vincent Scotto.

Moins célèbres : Dominique Grange et Henri Bassis ont écrit des merveilles comme Au ravin des enfants perdus ou Paris en fête.

De La Madelon au Chant des Partisans, le spectacle est jalonné de chansons populaires immortalisées par Tino Rossi, Edith Piaf ou Charles Trenet. Une chanson corse chantée au début des années 1900 apporte ses accents méditerranéens à ce moment musical échelonné au cours de l’Histoire de la France.

Accompagné par des musiciens de talent (clavier, accordéon, guitare ), Denis Graziani saura vous faire passer le grand frisson de cette époque où la France était au front.
> Durée du spectacle : 1h30

Entrée : 8 euros. Gratuit pour les moins de 13 ans.

Victoire Jaurès

Enfin, en partenariat avec l’association « Marche et Rêve », le jeudi 20 novembre prochain, à 20h00, salle Jacques Prévert, participez à un moment inoubliable avec la conférence-débat de Charles Silvestre « La Victoire de Jaurès ».

Charles Silvestre est journaliste, ancien rédacteur en chef de L’Humanité, secrétaire national des Amis de l’Humanité. La Victoire de Jaurès (Privat SAS, septembre 2013) fait suite à son premier essai : Jaurès, la passion du journaliste (Le Temps des Cerises, 2010). Il est également l’auteur de De la Torture aux aveux (Au Diable Vauvert, 2004) sur la guerre d’Algérie.

« Jaurès a été assassiné le 31 juillet 1914. L’immense travail qui fut le sien n’est pas pour autant mort avec lui. Sa victoire, c’est celle de sa clairvoyance coloniale, de son courage dans l’affaire Dreyfus, de sa sagesse dans la séparation des Églises et de l’État, de son anticipation des réformes sociales. C’est aussi celle de sa culture, de sa sensibilité, de sa bonté. Jaurès inaugure ce que le XXe siècle a opposé de meilleur face au pire. Il n’est pas un modèle mais un éclaireur, qui a laissé derrière lui des traces pour nous guider. Et ce sont ces traces que relève ici Charles Silvestre, dévoilant son héritage, montrant toutes les «victoires», tant sociales que politiques, que nous lui devons, faisant revivre l’Histoire par le biais d’analogies et de résonances entre les événements. »

La conférence-débat sera suivie de la dédicace du livre « la Victoire de Jaurès » par Charles Silvestre et du verre de l’amitié.

Entrée libre.